En matière immobilière, propriétaire et locataire ont chacun leurs propres obligations vis-à-vis du logement et de son entretien. Ceci dépend normalement du contrat et des dispositifs légaux en vigueur. Justement, pour le cas d’une canalisation bouchée, si après plusieurs tentatives de débouchage, le problème persiste toujours et que la dernière solution qu’il nous reste est d’appeler un plombier ou un professionnel, la cause du disfonctionnement de la canalisation va déterminer celui qui doit payer les frais de réparations. D’un côté, si on arrive à prouver que la canalisation est très vieille ou qu’elle manque d’entretien, ou si on constate un vice de construction et de fonctionnement, ou encore si on n’a vraiment pas pu éviter l’accident, les charges seront aux frais du propriétaire. D’un autre côté, si le locataire admet qu’il a mal utilisé les matériels sanitaires de la maison ou qu’il a négligé les entretiens de ces derniers, il doit payer lui-même les frais de réparations.

Canalisation bouchée : qui doit prendre en charge les frais ?